2015 : " Les Gaulois au fil de l’eau - Actes du XXXVIIe colloque de l’Association Française de l’Étude de l’Âge du Fer, Montpellier, 8-11 mai 2013 ", sous la direction de Fabienne Olmer et Réjane Roure. Bordeaux : Ausonius, 2015, 2 vol. (774-553 p.). (Mémoires ; 39/1 et 2).

Résumé :

Cet ouvrage réunit les actes du 37e colloque de l’AFEAF (Association Française pour l’Etude de l’Âge du Fer) qui s’est déroulé à Montpellier du 8 au 11 mai 2013.

2015 : " Anagia - Les oppida de la Vaunage et la cité gauloise des castels à Nages (Gard) ", Michel PY, Collection « Mondes anciens », PULM, Montpellier 2015.

 

Résumé :

La Vaunage, connue durant le Haut Moyen-Âge sous le nom de Vallis Anagia (« la vallée de Nages ») est un « pays » au sens où l’entendent les géographes : cette petite plaine entourée de collines, située entre Nîmes et Sommières, présente une forte unité topographique, culturelle et historique.

2015 : " Villas, farms, rural settlements. A regional approach ", Christophe PELLECUER, Montpellier, Studies on the Rural World in the Roman Period-7.

Résumé :

Studies on the rural world in the Roman period est une série dont l’objectif est de publier des études menées sur le thème du monde rural à l’époque romaine. Chaque numéro aborde un aspect concret
de ce domaine de la recherche historique. En ce sens, Studies on the rural world in the roman period s’adresse à tous les chercheurs travaillant sur le sujet.

2015 : " Espaces urbains et périurbains dans le monde méditerranéen antique ", Hélène MÉNARD et Rosa PLANA-MALLART, Collection « Mondes anciens », PULM, Montpellier 2015.

Résumé :

Les recherches récentes sur le fait urbain dans l’Antiquité s’intéressent de plus en plus à un espace à l’articulation de la ville et de la campagne : le périurbain.

2015 : " MONTLAURÈS (Narbonne, Aude) - À la fin du Premier Âge du Fer ", Claire-Anne de CHAZELLES et Daniela UGOLINI, MAM 36.

Résumé :

Montlaurès, à proximité de Narbonne, est l’un des gisements protohistoriques les plus célèbres du Languedoc. Exploré dès la fin du XIXe s., il est considéré comme la capitale des Elisyques, peuple « ligure » de la basse vallée de l’Aude dont le nom a été transmis par les sources gréco-romaines car un contingent sans doute nourri a fait partie de l’armée carthaginoise engagée, en 480 av. J.-C., contre les Grecs dans la fameuse bataille d’Himère (Sicile).