Le second volet est technologique, décliné dans deux programmes. 

Le programme VÉgA, Vocabulaire de l'Égyptien Ancien (anciennement DPEA « Dictionnaire Permanent de l’Égyptien Ancien ») a été conçu pour relever un défi : réaliser l’outil numérique destiné à remplacer le grand dictionnaire de l’Académie de Berlin, référence mondiale mais aujourd’hui obsolète. Les solutions prévues dans ce programme passent par un partenariat industriel. 

Le second programme, SIA (Système d’Information Archéologique) s’attachera à la pérennisation et au développement du logiciel Syslat qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet dans les années 2000. Basé dès le départ sur l’association d’un outil très performant d’analyse et de plusieurs bases de données, Syslat Horizon 2020 permettra d’intégrer, à travers son évolution en SIA, les dernières avancées en matière de procédures d’enregistrement et d’exploitation des données de fouilles, tout en poursuivant l’effort actuel de  normalisation.