Les temples d’Ermant : archéologie, architecture et épigraphie (2017-2019)

Responsable du projet : THIERS Christophe

 

Situé à une quinzaine de km au sud de Louqsor, la ville d’Ermant conserve les vestiges du temple principal du dieu Montou-Rê. Le projet de recherche vise à appréhender l’histoire d’un espace cultuel sur plus de trois millénaires, depuis l’Ancien Empire (env. 2.500 av. n. è.) jusqu’à l’occupation chrétienne du site (Ve-VIe s.). Suite aux destructions opérées par les premiers chrétiens, les vestiges du temple ptolémaïque et romain livrent en fondation les restes des temples du Moyen Empire et du Nouvel Empire procurant de façon exceptionnelle une documentation épigraphique. Les fondations du temple ptolémaïque et romain ont été creusées dans des niveaux d’occupation de l’Ancien Empire. Les investigations programmées viseront à définir la nature de cette occupation, domestique ou cultuelle, permettant d’apporter des données précises quant à l’origine de l’implantation du temple sur le territoire thébain. Il s’agira en outre de compléter les relevés architecturaux de la plate-forme de fondation du temple ptolémaïque, de poursuivre l’inventaire, l’étude et la publication des ensembles lapidaires assurant ainsi une meilleure connaissance de l’évolution sur la longue durée des structures cultuelles et des théologies liées au dieu Montou.