Professeur d’histoire romaine à l’Université Paul-Valéry Montpellier depuis 2013 et membre de l’EA 4424 – CRISES, Agnès Bérenger est ancienne élève de l’École Normale Supérieure (rue d’Ulm), agrégée de lettres classiques et ancien membre de l’École française de Rome. Elle a soutenu en 1997 une thèse de doctorat sous la direction de Claude Nicolet à l’Université de Paris I (Missions sénatoriales et administration de l’Empire. Censiteurs et correcteurs, d’Auguste à Sévère Alexandre (31 av. J.-C.-235 ap. J.-C.) et en 2007 une Habilitation à diriger des recherches à l’Université de Paris IV, avec pour garant François Hinard (Administrateurs, pouvoirs et compétences dans l’empire romain).

Elle anime au sein du LabEx ARCHIMEDE l’Axe 2 « Pouvoirs ».

Ses recherches portent sur l’histoire politique et administrative de l’empire romain, ainsi que sur les relations entre centre et périphérie dans le monde romain. Elle anime un projet sur « Prévention et gestion des catastrophes naturelles dans l’Antiquité » dans le cadre de l’Axe 2 du LabEx.

 

Thèses en cours

- Lazhar NEBTI (en co-direction avec le Professeur Abdellatif MRABET, Université de Sousse) : Les petits métiers en Afrique romaine sous l’Empire (depuis 2011)

- Fanny FIRON : La mort et le deuil dans l’Égypte romaine (depuis 2011)

- Patrice AVILA : Dignitas et urbanitas, Aspects et contraintes des normes sociales de Cicéron à Pline le Jeune, dans les milieux sénatoriaux et équestres, à Rome et en Italie, de la fin de la République au Haut-empire (depuis 2011)

- Gérard Cuny, Gestion du risque épidémique dans le monde romain (depuis 2015)

- Benoît Lefebvre, Les armes de jet dans les armées des Romains et de leurs adversaires, pratiques et représentations. De la bataille de Carrhes (53 a. C.) à la mort d’Aurélien (275 p. C.) (depuis 2015)

- Juliana Gendron, L’émergence de l’apothéose impériale (depuis 2015)

- Jonathan Veysset, Britannia : frontière et limite du monde romain ? Etude des modes d’administration et des restructurations identitaires dans une province non-méditerranéenne (depuis 2015)

- Stéphane Salvan, Du duel (funéraire) à la gladiature impériale. Analyse de la gladiature ethnique de Tarquin le Superbe à Octave (depuis 2016)

 

Thèse soutenue :

- Christian Settipani : Les prétentions généalogiques à Athènes sous l’Empire romain (4 décembre 2013, Université de Lorraine)

 

Bibliographie sélective

Ouvrages

1) A. Vigourt, X. Loriot, A. Bérenger et B. Klein (dir.), Pouvoir et religion dans le monde romain, en hommage à Jean-Pierre Martin, Paris, PUPS, 2006.

2) M. Royo, É. Hubert, A. Bérenger (éd.), « Rome des quartiers » : Des vici aux rioni. Cadres institutionnels, pratiques sociales, et requalifications entre Antiquité et époque moderne, Paris, De Boccard, 2008.

3) A. Bérenger et É. Perrin-Saminadayar (éd.), Les entrées royales et impériales. Histoire, représentation et diffusion d’une cérémonie publique, de l’Orient ancien à Byzance, Paris, De Boccard, 2009.

4) A. Bérenger et F. Lachaud (éd.), Hiérarchie des pouvoirs, délégation de pouvoir et responsabilité des administrateurs dans l’Antiquité et au Moyen Âge, Metz, Publications du CRULH, 2012.

5) Le métier de gouverneur dans l’empire romain, de César à Dioclétien, Paris, De Boccard (collection De l’archéologie à l’histoire), 2014.

6) A. Bérenger et O. Dard (éd.), Gouverner par les lettres, de l’Antiquité à l’époque contemporaine, Metz, Publications du CRULH, 54, 2015.

 

Articles

1) « La commission financière extraordinaire de 62 ap. J.-C. », MEFRA, 105, 1, 1993, p. 75-101.

2) « Les critères de compétence dans les lettres de recommandation de Fronton et de Pline le Jeune », RÉL, 78, 2000, p. 164-179.

3) « Les recensements dans la partie orientale de l’Empire : le cas de l’Arabie », MEFRA, 113, 2, 2001, p. 605-619.

4) « Formation et compétences des gouverneurs de province dans l’Empire romain », DHA, 30/2, 2004, p. 35-56.

5) « Regards des historiens grecs du IIIe siècle de notre ère sur la noblesse romaine », Ktema, 30, 2005, p. 299-315.

6) « La circulation de l’information d’après la correspondance de Pline le Jeune », dans J. Andreau et C. Virlouvet (dir.), L’information et la mer dans le monde antique, Rome (Coll. EFR 297), 2002, p. 219-231.

7) « Le voyage des gouverneurs à l’époque impériale », dans H. Duchêne (dir.), Voyageurs et Antiquité classique, Dijon, EUD, 2003, p. 73-86.

8) « Le contrôle des gouverneurs de province sous le Haut-Empire », dans L. Feller (dir.), Contrôler les agents du pouvoir, Limoges, PULIM, 2004, p. 127-146.

9) « Autorités romaines et conflits liés aux terres sacrées », dans A. Vigourt, X. Loriot, A. Bérenger et B. Klein (dir.), Pouvoir et religion dans le monde romain, en hommage à Jean-Pierre Martin, Paris, PUPS, 2006, p. 245-255.

10) « Le gouverneur de province, la veuve et l’orphelin », dans M. Molin (dir.), Les Régulations sociales dans l’Antiquité, Rennes, PUR, 2006, p. 239-250.

11) « Comment indiquait-on son adresse à Rome ? », dans M. Royo, É. Hubert, A. Bérenger (éd.), « Rome des quartiers » : Des vici aux rioni. Cadres institutionnels, pratiques sociales, et requalifications entre Antiquité et époque moderne, Paris, De Boccard, 2008, p. 165-174.

12) « L’adventus des gouverneurs de province », dans A. Bérenger et É. Perrin-Saminadayar (éd.), Les entrées royales et impériales. Histoire, représentation et diffusion d’une cérémonie publique, de l’Orient ancien à Byzance, Paris, De Boccard, 2009, p. 123-138.

13) « Gouverneurs de province, bibliothèques et archives », dans Y. Perrin (éd.), Neronia VIII. Bibliothèques, livres et culture écrite dans l’empire romain, de César à Hadrien, Bruxelles, Collection Latomus, 327, 2010, p. 182-191.

14) « Les relations du gouverneur avec les notables provinciaux : cérémonial et sociabilité », dansN. Barrandon et F. Kirbihler (dir.), Les gouverneurs et les provinciaux sous la République romaine, Rennes, PUR, 2011, p. 171-187.

15) « Rôle et statut des archives conservées dans l’espace domestique : le cas des documents administratifs et juridiques », dans M. Corbier et J.-P. Guilhembet (dir.), L’écriture dans la maison romaine, Paris, De Boccard, 2011, p. 211-223.

16) « Le gouverneur de province et ses légats : délégations de pouvoirs et de compétences sous le Haut-Empire romain », dans A. Bérenger et F. Lachaud (éd.), Hiérarchie des pouvoirs, délégation de pouvoir et responsabilité des administrateurs dans l’Antiquité et au Moyen Âge, Metz, Publications du CRULH, 2012, p. 179-198.

17) « Être ambassadeur, une mission à hauts risques? », dans A. Becker et N. Drocourt (éd.), Ambassadeurs et ambassades au cœur des relations diplomatiques. Rome – Occident médiéval – Byzance (VIIIe s. avant J.-C. – XIIe s. après J.-C.), Metz, Publications du CRULH, 2012, p. 83-100.

18) « Caracalla et les lieux de mémoire en Orient », dans A. Gangloff (éd.), Lieux de mémoire en Orient grec à l’époque impériale, Berne, Peter Lang, coll. ECHO, 2013, p. 353-369.

19) « Gouverneurs de province et villégiature », dans O. Devillers (éd.), Neronia IX, La villégiature dans le monde romain, de Tibère à Hadrien, Bordeaux, Ausonius, 2014, p. 251-258.

20) « Rôle et place sociale des femmes dans les correspondances de l'Antiquité romaine », dans P. Caraffi (éd.), Ecrire, dit-elle / Scrivere, lei disse, Bologne, I libri di Emil, 2014, p. 31-39.

21) « Une main de fer dans un gant de velours ? La pratique épistolaire des gouverneurs de province dans l’empire romain », dans A. Bérenger et O. Dard (éd.), Gouverner par les lettres, de l’Antiquité à l’époque contemporaine, Metz, Publications du CRULH, 2015, p. 407-421.