2017

 

Les métiers de l’alimentation en Méditerranée occidentale (Antiquité-Temps modernes)
Nuria ROVIRA (Org.) – Casa de Velazquez, Mardid – 5 et 6 Avril 2017 – 15 Communications

L’alimentation occupe une place majeure dans les activités des communautés, qu’elles soient l’oeuvre de professionnels ou qu’elles s’insèrent dans le cadre domestique. Cette importance se traduit par la multiplicité et la diversité des processus et des savoir-faire de production, de transformation et de commercialisation des aliments. Les variations spatiales ou temporelles, séparant la production de la consommation, conduisent à interroger les modalités de ravitaillement et de commercialisation des denrées, ainsi que la saisonnalité des produits. L’approche pluridisciplinaire et multiscalaire, sur la longue durée et sur un espace géographique vaste, vise à étudier les spécificités des métiers de bouche et à mettre en relief les acteurs qui organisent le fait alimentaire depuis la production jusqu’à la consommation, en passant par la transformation et la commercialisation. Il s’agit d’estimer les évolutions dans le temps, en s’interrogeant sur les ruptures ou les continuités liées à trois phénomènes historiques majeurs : la romanisation du bassin méditerranéen, l’établissement du DÄr al-IslÄm et la diffusion de nouveaux produits suite à la découverte des Amériques. L’objectif est aussi de percevoir des similitudes ou des spécificités locales ou régionales liées aux ressources locales ou aux dimensions confessionnelles.


Entre Mer et Océan : archéologie et paysage littoral
Benoît DEVILLERS (Org.) – Musée d’Archéologie de Catalogne, Empuries, Espagne – du 4 au 6 Mai 2017 – 26 Communications

Ce colloque est une rencontre scientifique inter-nationale et “inter-littorale” sur la question de l’archéologie des peuplements littoraux et des paysages côtiers depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. L’un des défis principaux de la recherche actuel en archéologie et pour les patrimoines (archéologique, géomorphologique, naturel) littoraux est l’érosion des côtes et le risque de destruction du patrimoine culturel. À l’échelle européenne plusieurs initiatives ont mis en évidence la vulnérabilité du patrimoine face aux effets du changement climatique et la pression anthropique. La conservation et la mise en valeur de ce patrimoine fragile sont des défis de cette génération. Tout projet nécessite d’abord une meilleure connaissance des dynamiques d’occupation du littoral, et un partage des expériences et des solutions des différentes équipes internationales.


Tradition et transmission des rituels égyptiens anciens : continuités et ruptures
Federico CONTARDI (Org.) – Université Paul Valéry, Montpellier III – du 17 au 19 Mai 2017 – 14 Communications

Ce colloque international a pour objectif d’étudier le monde du rituel égyptien ancien en tant que réalité textuelle. Les contributions se développent autour de quatre axes : 1) Présentation de textes inédits ou déjà publiés mais qui font l’objet de nouvelles études.
2) Études des phénomènes significatifs, tels que : les emplois du rituel en différents contextes ; les processus d’adaptation pour de nouveaux destinataires ; l’intertextualité ; la transposition d’un support à un autre (textes sur papyrus versus textes monumentaux) et leurs éventuelles différences ; les indices de l’existence plus ancienne d’un rituel. 3) Le rituel dans son contexte archéologique, à savoir la mise en évidence sur le terrain des traces de rituels. 4) Enquête sur le vocabulaire des textes rituels, où l’importance de la parole récitée pouvait déterminer, par exemple, la création de mots nouveaux ou l’attribution à des mots préexistants d’un sens différent de l’usage habituel.

 

Congrès de la Société Française de la Céramique antique en Gaule (SFECAG)
Corinne SANCHEZ (Org.) – Natbonne – du 25 au 28 Mai 2017 – 37 Communications prévues

Depuis 1962, la Société Française de la Céramique Antique en Gaule organise selon un rythme annuel des rencontres internationales. Elles permettent de réunir les spécialistes des mobiliers céramiques, au niveau national et européen autour d’une thématique spécifique pour la première partie du colloque et de l’actualité de la recherche pour la seconde partie.
La ville ou se déroule la manifestation est choisie en fonction des propositions des équipes de recherche. Le dernier congrès en Languedoc a été celui de Pézenas en 2006.
A l’invitation de l’UMR 5140 et de l’équipe TP2C, le congrès 2017 se déroule à Narbonne. La première partie du congrès est consacrée à deux thèmes régionaux : les contextes littoraux du Rhône aux Pyrénées et les contacts entre le littoral et l’arrière-pays. La seconde partie est réservée à l’actualité des recherches sur la céramique.

 

12e Rencontres d’Archeobotanique
Nuria ROVIRA (Org.) – Perpignan – du 7 au 10 Juin 2017 – 21 Communications prévues

Les tables rondes de carpologie intitulées « Rencontres d’Archeobotanique » ont été initiées par Philippe Marinval (CNRS, UMR 5140 ASM) et Marie‐Pierre Ruas (CNRS, UMR 7209 AASPE) au cours des années 1985--‐1992, puis reprises a partir de 1998, par Julian Wiethold (Inrap, UMR 5594 RTeHIS) et Veronique Zech‐Matterne (CNRS,UMR 7209 AASPE). Depuis leur création, elles permettent de réunir régulièrement les acteurs de tous, pays travaillant sur des sites archeologiques français (chercheurs, enseignants, étudiants) et des acteurs français travaillant sur dessites de pays étrangers. Ces rencontres annuelles, organisées chaque fois dans un lieu différent en France, ont pour but de faire le point sur les sujets, émergents et les derniers acquis de la recherche, mais aussi de favoriser les discussions et collaborations interrégionales et interinstitutionnelles.

 

L’équipement des véhicules dans l’Antiquité et au Moyen Âge
Stéphanie RAUX (Org.) – Musée départemental de d’Arles Antique – Arles – du 13 au 16 Juin 2017 - 26 Communications

La thématique du colloque prend en compte les mobiliers issus de sites directement liés à l’économie tels que : ateliers de fabrication des véhicules et de leurs différents éléments constitutifs (ateliers de charrons, bronziers, vanniers, chantiers navals) ; bâtiments de stockage et de distribution des produits entre deux transports (zones portuaires, entrepôts) ; structures viaires et d’hébergement des hommes et des chevaux (voies, auberges relais). Les conditions de circulation et l’adaptation de l’homme à son milieu pour acheminer au plus vite et au moins coûteux les marchandises seront également abordées.
Ce colloque contribue directement à restituer l’histoire des transports des hommes et des biens, en diachronie de la période antique à la fin du Moyen Âge, notamment par la publication des actes.

 

Saisir et gérer la peur : “Anthropologie de la peur en Grèce de l’Antiquité à l’ère chrétienne”
Brigitte PEREZ (Org.) – Athènes – du 13 au 17 Septembre 2017 –Programme non défini à ce jour

Depuis une trentaine d’annees, les etudes sur les emotions constituent un courant important de la recherche historique en général et helléniste en particulier.
Les travaux d’Angelos CHANIOTIS et de David KONSTAN ont marqué cette tendance, et de nombreux ouvrages sur les émotions en général ou sur des émotions particulières comme aidôs (D. CAIRNS) ou la colère (Ed. HARRIS) ont vu le jour.

 

Entre terres et eaux: les sites littoraux de l’âge du Bronze, spécificités et relations avec l’arrière pays
Thibault LACHENAL (Org.) – Agde – 20 et 21 Octobre 2017 – 17 Communications prévues

Les littoraux – rives de lacs, lagunes, fleuves, mais aussi estuaires et franges côtières – ont constitué des milieux particulièrement attractifs pour les sociétés de l’âge du Bronze d’Europe occidentale. Leur occupation n’est toutefois pas continue et peut correspondre à des types d’installations variées, habitats ou sites spécialisés dans l’exploitation de ces biotopes. Les spécificités des installations en milieux humides ou actuellement immergés, dans leurs techniques de fouilles comme dans la nature des vestiges qu’elles livrent, tendent à faire de leur étude une discipline à part, ne favorisant pas leur confrontation avec les sites « terrestres ». L’objectif de ce colloque est donc de réunir des approches portant sur différents types de sites implantés dans ces zones d’interface entre la terre et l’eau, de réfléchir sur leurs spécificités et sur les relations qu’ils entretiennent avec les autres occupations localisées dans l’ « hinterland » ou arrière‐pays. Dans ces zones d’interface, l’évolution du milieu est particulièrement sensible, avec les phénomènes de remontée des eaux marines ou des lacs, l’aggradation des deltas et l’érosion des littoraux.