Clémentine Audouit est étudiante en cinquième année de doctorat en Égyptologie sous la direction de L. Gabolde, directeur de recherches au CNRS. Rattachée à l’UMR 5140, équipe ENIM et école doctorale 60 (TTSD).

 

Sujet de thèse

« Représentations et fonctions du sang en Égypte pharaonique ». Les investigations portent sur toutes les époques, du prédynastique à la période romaine, et sur tous les supports, tant iconographiques que textuels. L’étude a pour but de comprendre la façon dont les anciens égyptiens percevaient le rôle du sang dans de multiples contextes : fondamentalement liquide de vie, son épanchement provoque crainte et inquiétude. La richesse de ses fonctions est à la mesure de l’étendue de son champ sémantique ; aussi une partie de ce travail consiste en l’élaboration d’une « lexicographie du sang ». Les chapitres suivants sont au cœur de la pensée égyptienne, pensée duelle et complémentaire où se répondent deux systèmes : monde de l’Homme et monde du divin. Il s’agit alors de suivre « les traces du sang » et de voir dans quelle mesure et sous quelle forme ce dernier passe d’une sphère à l’autre et si ses représentations et ses fonctions s’en voient modifiées.

 

Travaux scientifiques

2016 - Article « La chauve-souris et ses usages en Égypte ancienne », Chronique d’Egypte XCI fasc. 181, Bruxelles.

2016 - Communication “The symbolism of blood in Egypt, according to iconography and hieroglyphic system”, colloque scientifique sur Sign and Symbol in Egypt and Mesoamerica, 30 juin-2 juillet 2016, Varsovie.

2014 - Communication « Histoire du sang en Égypte ancienne », Journée d’étude scientifique sur Les liquides corporels dans l’Antiquité, 28 nov. 2014, Université Bretagne-Sud

2012-2014 - Rédacteur de plusieurs comptes-rendus de lecture pour la revue « Égypte, Afrique et Orient ».