Bardot Cambot

Anne Bardot-Cambot est docteur en Histoire, Langues et Littérature anciennes de l’Université de Bordeaux 3 (Dir. Fr. Tassaux et V. Forest). Ses recherches portent sur l’exploitation et la perception du monde marin dans l’Antiquité, vues par l’étude des restes archéologiques de coquilles de mollusques (ou archéoconchyliologie) et les résonances des textes et des images.

Elle est associée au Projet Collectif de Recherche sur les ports antiques de Narbonne et contribue au programme interdisciplinaire sur « l’Évolution d’un paysage fluvio-lagunaire : interaction homme/milieu autour des étangs narbonnais » (coord. Corinne Sanchez).

2013/2014 : post-doctorat financé par le Labex Archimède, programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01, consacré aux Activités humaines et environnements marins exploités dans l’Antiquité : approche conchyliologique dans le secteur des étangs narbonnais.


Bibliographie sélective

Bardot A. (2012) : “Zones maritimes exploitées durant la période romaine : résonance conchyliologique pour les populations littorales”, dans  Ropiot V., C. Puig et Fl. Mazière, Les plaines littorales en Méditerranée nord-occidentale. Regards croisés d’histoire, d’archéologie et de géographie de la Protohistoire au Moyen Âge, Montagnac, 2012, p. 141-158.

Bardot-Cambot A. (2013) : Les coquillages marins en Gaule romaine. Approche socio-économique et socio-culturelle, BAR International Series 2481, Archaeopress, Oxford, 2013.

Bardot-Cambot A. et V. Forest (2013) : “Ostréiculture et mytiliculture à l'époque romaine? Des définitions modernes à l'épreuve de l'archéologie”, Revue archéologique, 2013-fascicule 2, p. 367-388.

Bardot-Cambot A. (2014) : “Coquillages des villes et coquillages des champs : une enquête en cours”, dans Deru X. et Gonzalez Villaescusa R. (dir.), Consommer dans les campagnes de la Gaule romaine. Actes du Xe congrès de l'Association AGER, Revue du Nord. Hors série. Collection Art et Archéologie n°21, Lille, 2014, p. 109-120.

Bardot-Cambot A. (2014) : “Le commerce des coquillages marins en Gaule romaine : animaux en coquille et chair décoquillée” , dans Botte E. et Leitch V. (éd.), Fish & ships : production et commerce des “salsamenta” durant l’Antiquité. Actes de l’atelier doctoral, Rome ; 18-22 juin 2012, Errance, Paris ; Centre Camille Jullian, Aix-en-Provence (Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine, 17), 2014, p. 75-87.

Bardot-Cambot A. et V. Forest (2014) : “Une histoire languedocienne des coquillages marins consommés, du Mésolithique à nos jours”, dans Costamagno S. (dir.), Histoire de l’alimentation humaine : entre choix et contraintes. Actes du 138e congrès national des sociétés historiques et scientifiques (Rennes, 2013), Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques. Édition électronique, 2014, p. 88-104.

 

Bibliographie complète : http://www.archeophile.com/rw-bibliographie-bardot.htm